Prix essai Renaudot- G. Matzneff

photo-matznef

Prix essai Renaudot- G. Matzneff

« … (Orlando, 14 ans) Son petit dos, ses jolies petites fesses semblables à des pommes, ce délicieux petit trou du cul, quelle divine étroitesse, quelle chaleur, quelle fermeté ! Après l’amour, il se plaint que je l’ai possédé trop brutalement… »

Le 28 octobre 2014 à 9h00 a eu lieu le point presse au sénat,  26 rue de Vaugirad 75006 Paris, salle Vaugirard  en présence : Mme Jouanno Chantal, Sénatrice- Mme Sellier Homayra, Présidente fondatrice d’Innocence en danger, Me Pouille Deldicque. Communiqué

Article de presse  » Le Parisien « 

Quand la France récompense la promotion de la pédo-criminalité Alors que le gouvernement français s’est insurgé contre la « quenelle » de Dieudonné au nom de la lutte contre les propos antisémites, Alors que le gouvernement français s’est révolté contre les propos homophobes des anti-mariages pour tous, au nom de l’égalité des droits, Alors que le gouvernement multiplie les gestes de lutte contre la maltraitance envers les femmes, et les inégalités liées au défaut de parité, Ce même gouvernement laisse des propos faisant une apologie manifeste de la pédo-criminalité se faire récompenser par un prix littéraire ! Le 4 novembre 2013 Gabriel Matzneff a reçu le prix Renaudot essai 2013 pour son roman « Séraphin, c’est la fin ». Or à de multiples reprises, l’auteur évoque les relations sexuelles qu’il a entretenues avec des enfants, âgés de 8 à 11 ans, détaillant avec complaisance des actes que la loi prohibe. photo matznefGabriel Matzneff tente de justifier ses récits par l’alibi de la littérature, et se compare volontiers aux plus grands auteurs du … XIX ème siècle. Il oublie ce faisant que les droits de l’enfant sont au centre de l’humanisme moderne et ont fort heureusement évolué ! L’enfant ne peut en aucun cas être un partenaire sexuel car il est désormais acquis qu’un enfant est dans l’incapacité absolue de donner un consentement libre à un adulte, ce qui explique pourquoi la loi française a fixé à quinze ans la majorité sexuelle.Innocence en danger a demandé aux différents membres du gouvernement et au Président de la République de réagir à la remise de ce prix littéraire, en donnant toutes suites utiles à cet événement choquant. Mais à ce jour, aucune réaction. Innocence en danger a écrit à chaque membre du jury Renaudot Essai pour obtenir des explications. Nous sommes à ce jour sans réponse. Innocence en danger IED a déposé plainte entre les mains du juge d’instruction du Tribunal de grande instance de PARIS contre X pour apologie de la pédo-criminalité.

Innocence en danger – Lettre au Président de la République
Innocence en danger dépose plainte
No Comments

Post A Comment