Nouvelle campagne de prévention signée ROSAPARK

Campagne-ROSAPARK

Nouvelle campagne de prévention signée ROSAPARK

INNOCENCE EN DANGER lance une nouvelle campagne web de sensibilisation sur

les dangers d’internet. Une campagne **signée ROSAPARK,*

*Dans sa nouvelle campagne INNOCENCE EN DANGER use habilement de la

technologie du retargeting pour sensibiliser les adolescents et les parents

aux dangers d’internet. *

*Qu’est-ce que le » retargeting »? *

Une technique de « reciblage » permettant aux entreprises d’afficher des

messages publicitaires personnalisés à un internaute, en fonction des sites

qu’il aura visités.

La technologie consiste donc à utiliser les données de navigation

individuelles et personnelles stockées dans les cookies des internautes

pour lui proposer des produits correspondant à son historique de

navigation. Le retargeting est aujourd’hui un virage digital à ne pas

manquer pour les marques.

*Innocence en danger a détourné une technologie purement commerciale pour

sensibiliser aux dangers du web :  **Ce n’est pas toujours facile de savoir

qui vous suit sur Internet.*

L’objectif de la campagne est de sensibiliser les parents et les enfants

aux divulgations des données sur internet et aux risques que cela peut

comporter.

750 000 prédateurs en permanence sur le Web sont recensés par L’ONU : les

adolescents sont tous exposés. Des risques d’autant plus grands que les

équipements des jeunes facilitent l’accès aux réseaux sociaux ou forums et

en intensifient l’usage.

*Le concept de la campagne *

Un personnage douteux et inquiétant suit, grâce à la technologie du

retargeting, les internautes adolescents et parents dans plusieurs formats

de bannières web sur tout leur parcours de navigation.

Poursuivi par ce personnage, les internautes sont sensibilisés au message

d’Innocence en danger avec la révélation final: *Ce n’est pas toujours

facile de savoir qui vous suit sur Internet.*

Ils sont ensuite redirigés vers une page qui leur donnera des outils pour

mieux protéger leur navigation et les contenus accessibles sur leurs

différents comptes de réseaux sociaux.

Lien vidéo campagne : https://youtu.be/IpwDl2SKHe8

*Les chiffres *

Aujourd’hui, 76% des parents n’ont pas conscience qu’il est facile d’être

contacté sur internet par une personne mal intentionnée.

Plus de 40% des 11-17 ans ont déjà été confrontés au moins une fois à des

informations, des images choquantes ou traumatisantes lors de leur

navigation sur la Toile

21 % des 11-17 ans reconnaissent avoir été exposés à des contenus

pornographiques

13 % des 11-17 ans déclarent accepter sur les réseaux sociaux des gens

qu’ils ne connaissent pas mais qui leur semblent de confiance.